Jours
Heures
Minutes
Secondes

La généralisation du tri à la source des biodéchets approche !
Obligation au 1er janvier 2024
#loiAGEC

Les dispositifs d'aides de l'ADEME Nouvelle Aquitaine

05/06/2022 | Ademe Collectivités
Logo ADEME

A l’occasion de notre rencontre régionale, Sandrine Wenisch de l’ADEME Nouvelle-Aquitaine a présenté les différents dispositifs d’aides pour la mise en place du tri à la source et de la valorisation des biodéchets.
Le principe de ces aides est que celles-ci contribuent à financer des initiatives qui ont un impact significatif sur les tonnages détournés.

Pour les collectivités et syndicats à compétence déchet : l’Appel à Projet TriBio est relancé.

Pour les établissements producteurs de biodéchets, il existe les dispositifs “TREMPLIN pour la transition écologique des PME” ou “Fonds Tourisme Durable” : financement d’un composteur en bac, pavillon de compostage, broyeur de végétaux, ou dispositif de mise en place du tri, précollecte, formation, signalétique.
Plusieurs établissements producteurs peuvent également se regrouper dans le cadre d’une Opération Collective, comme l’a fait la quarantaine de campings AOHPA sur l’île d’Oléron pour se doter de composteurs.

Il existe également des aides pour les structures porteuses, comme des aides dédiées aux unités permettant de valoriser les biodéchets : unité de compostage dotée d’un agrément sanitaire, unité d’hygiénisation, de déconditionnement ou de méthanisation.

Attention, l’ADEME ne peut apporter son aide financière que lorsque les obligations réglementaires ne s’appliquent pas encore ! Les producteurs de plus de 10T/an de biodéchets (5T/an au 1er janvier 2023) ne pourront donc pas en bénéficier. Au 1er janvier 2024, l’obligation s’appliquera à tous, les aides de l’ADEME sur ce sujet devraient donc s’arrêter !


Sandrine-ADEME